-->

lundi 1 juin 2015

Thé, café ou chocolat?

Au moment d'appuyer sur le bouton de ma Nespresso, ce matin, je suspends mon geste et mesure le chemin parcouru depuis que le café a fait son entrée chez nous en Europe... 

Exotique, fascinant et luxueux, au XVIIème siècle, il débarque des bateaux et connaît rapidement un grand succès à la Cour. Il fait naître, avec ses comparses le thé et le chocolat,  un artisanat d'art raffiné à l'extrême : cafetières, tasses, sucriers, pots à crème, pinces à sucre, pots à épices, bols à thé, trembleuses et autres passoires à thé voient le jour dans les matières les plus nobles. Le vermeil, l'argent, l'ébène mais aussi cette toute nouvelle matière, aussi précieuse que l'or, qu'on vient d'apprendre à fabriquer en France: la porcelaine.
Mais au fond, aujourd'hui, ne nous fait-on pas encore rêver de grands crus issus des plantations lointaines en Afrique, en Amérique du Sud... servis dans des gobelets dessinés par les meilleurs designers?


Allez, j'appuie.
Le précieux liquide et sa mousse crémeuse emplissent mon petit gobelet de porcelaine et chauffent doucement la paume de ma main... 
Ce n'est pas la Cour de France mais presque!

Exposition au musée Cognacq-Jay
8 rue Elzevir Paris 3è
de 10h à 18h du mardi au dimanche
les informations officielles de l'expo ICI

                                                                                        Necessaire offert par le roi Louis XV à la reine Marie Leczinska pour la naissance du Dauphin en 1729.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire